Titres à revenu fixe : l'essentiel

Les produits à revenu fixe connaissent un succès grandissant, ce qui a provoqué une véritable explosion dans le type et la variété des titres offerts. Les néophytes comme les investisseurs chevronnés peuvent avoir du mal à s'y retrouver parmi la vaste gamme de produits à revenu fixe offerts sur le marché.

Pour la plupart des épargnants et des investisseurs, la meilleure chose à faire est de commencer par le début et de répondre aux questions suivantes :

  • Qu'est-ce qu'un titre à revenu fixe?
  • Pourquoi investir dans des titres à revenu fixe?
  • Quels sont les risques?
  • Quelles sont les incidences fiscales pour les contribuables canadiens?

Qu'est-ce qu'un titre à revenu fixe?

Un titre à revenu fixe classique correspond en fait à une créance. L'emprunteur (c'est-à-dire l'émetteur) s'engage à payer à l'investisseur un taux d'intérêt précis (le taux d'intérêt nominal) avec versement à intervalles réguliers (généralement tous les six mois) tant que l'investisseur détient le placement, pour ensuite lui rembourser le capital emprunté à la date d'échéance indiquée. Tout comme les actions, la plupart des titres de créance sont échangés sur le marché et leur cours peut varier. Étant donné que le marché des obligations est moins visible que le marché des actions, de nombreux épargnants n'en saisissent pas toute l'importance. Au Canada, le marché des titres à revenu fixe se distingue par un volume de transactions environ 40 fois plus élevé que celui du marché des actions. La valeur d'un titre à revenu fixe dépend des taux d'intérêt ainsi que de la valeur de la devise du pays d'émission. Quand les taux d'intérêt diminuent, le cours des obligations augmente, en général : le taux d'intérêt nominal de l'obligation devient favorable quand il est plus élevé que les taux d'intérêt courants sur les marchés. Au contraire, quand les taux d'intérêt augmentent, le cours des obligations chute généralement. Pour comprendre les titres à revenu fixe, il faut bien évaluer les tendances futures des taux d'intérêt.

Pourquoi investir dans des titres à revenu fixe?

Les titres à revenu fixe conviennent aux épargnants pour diverses raisons :

  • Diversification 
    En diversifiant votre portefeuille à l'aide de titres à revenu fixe, vous pouvez réduire vos risques de placement et, éventuellement, augmenter le rendement à long terme de votre portefeuille.
  • Sécurité 
    Les titres à revenu fixe procurent des revenus réguliers et comportent un prix de rachat garanti par l'émetteur lorsque le titre est conservé jusqu'à l'échéance. En outre, le degré de sécurité rattaché au titre dépend de la cote de crédit attribuée à l'émetteur.
  • Certitude 
    Les titres à revenu fixe de première qualité peuvent garantir le versement d'intérêts à intervalles réguliers, sans grand risque à l'égard du capital investi. Cette caractéristique est essentielle pour l'établissement du budget et la planification à long terme.
  • Choix 
    La multitude de titres à revenu fixe offerts aujourd'hui donnent aux épargnants et aux investisseurs des moyens souples d'accroître la valeur de leurs placements.

Quels sont les risques?

Quand ils sont conservés jusqu'à la date d'échéance, les titres à revenu fixe de première qualité sont généralement rangés parmi les placements les plus prudents. Toutefois, à l'instar de n'importe quel placement, les titres à revenu fixe peuvent comporter certains risques, notamment celui de la variation des cours. Ce type de risque se présente quand les titres à revenu fixe sont vendus avant la date d'échéance. Cela dit, la disposition avant l'échéance peut aussi s'avérer avantageuse dans certains cas.

Comme nous l'avons mentionné, les cours des obligations et les taux d'intérêt évoluent généralement en sens contraire : quand les taux d'intérêt augmentent, les prix des obligations en circulation ont tendance à chuter ; quand les taux d'intérêt baissent, c'est le cours des obligations qui a tendance à augmenter. Donc, si vous vendez un titre à revenu fixe avant la date d'échéance et que les taux d'intérêt ont augmenté depuis la date de votre achat, vous risquez de recevoir un montant inférieur au capital engagé au départ. En revanche, si les taux d'intérêt ont chuté depuis, le capital que vous allez récupérer pourrait être supérieur.

Quelles sont les incidences fiscales pour les contribuables canadiens?

Quel que soit le placement, ce qui compte avant tout, c'est ce qui reste après impôts. L'Agence du revenu du Canada a établi des règles précises en ce qui concerne l'imposition des intérêts versés sur les titres à revenu fixe. Tous les paiements versés aux contribuables doivent être imposés dans l'année de la déclaration, et ce, que vous receviez ou non les sommes. Ainsi, pour les placements tels que les obligations à coupons détachés, sur lesquels l'intérêt s'accumule mais n'est touché qu'à l'échéance, la planification fiscale comporte certains défis. Les abris fiscaux comme les REER et les FERR constituent d'excellents moyens à privilégier pour la détention de certains types de titres à revenu fixe. Vous aurez avantage à consulter un fiscaliste pour toute question particulière relative au traitement fiscal de vos placements.

Communiquez avec votre conseiller financier pour déterminer si les placements à revenu fixe vous conviennent et s'intègrent à votre plan financier à long terme.

Utilisez l'outil permettant de rechercher un conseillerUne nouvelle fenêtre s'affichera dans votre navigateur. pour connaître le conseiller en placement de CIBC Wood Gundy le plus proche et prendre la première mesure en vue d'assurer l'avenir financier de votre choix.