La subvention canadienne pour l'épargne-études

Le gouvernement fédéral a pris acte de l'importance de l'épargne-études en bonifiant le programme REEE existant. La plus importante amélioration a été la mise en vigueur de la subvention canadienne pour l'épargne-études (la « subvention ») en 1998. Il ne s'agit pas d'un prêt mais d'une cotisation annuelle du gouvernement au REEE équivalant à 20 % de la cotisation annuelle du cotisant ou à 500 $ par an, le montant le moins élevé étant retenu. Chaque enfant nommé bénéficiaire du REEE est admissible à la subvention. La subvention maximum à vie par bénéficiaire est de 7 200 $.

À partir de 1998, les bénéficiaires des REEE sont admissibles à la subvention à partir de leur naissance. On peut reporter le droit inutilisé à la subvention jusqu'au moment où l'enfant atteint l'âge de 17 ans. Toutefois, la somme maximum que l'on peut percevoir dans le cadre de cette disposition de report est de 1 000 $.

Avantages

  • Le cotisant peut épargner au nom de tous les bénéficiaires dans le cadre d'un seul régime.
  • Les placements sont plus faciles à gérer et à surveiller que s'il y avait plusieurs régimes.
  • Tous les bénéficiaires peuvent profiter des gains du régime. Par exemple, si trois enfants sont nommés bénéficiaires et qu'un seul d'entre eux entreprend des études postsecondaires, ce dernier peut profiter de tous les gains du régime pour ses études (sous réserve de la subvention maximale à vie par bénéficiaire de 7 200 $).

Utilisez l'outil permettant de rechercher un conseillerUne nouvelle fenêtre s'affichera dans votre navigateur. pour connaître le conseiller en placement de CIBC Wood Gundy le plus proche et prendre la première mesure en vue d'assurer l'avenir financier de votre choix.